Des actionnaires des Olympiques souhaitent le départ d'Alain Sear

​Le directeur général des Olympiques de Gatineau ne ferait pas l'unanimité au sein des actionnaires du club.

Le directeur général des Olympiques de Gatineau ne ferait pas l'unanimité au sein des actionnaires du club.

Selon Le Droit, au moins quatre des 10 actionnaires contestent le pouvoir d'Alain Sear et souhaitent qu'il soit déloger de son poste.

Les médiocres performances de l'équipe, les faibles assistances et l'ambiance démoralisante qui s'est installée, poussent les contestataires à agir.

Le groupe devrait demander officiellement le retrait de M. Sear lors d'une rencontre des actionnaires lundi prochain.