Un meurtrier avoue son crime 19 ans plus tard

​19 ans après le meurtre sordide de l'adolescente autochtone Rosiana Poucachiche, son assassin a avoué son crime mercredi.

Alors que devait se former le jury pour entamer le procès, l'homme, aujourd'hui âgé de 35 ans, a plaidé coupable de meurtre avec préméditation selon le quotidien Le Droit.

Les faits remontent au 10 octobre 2000.

La jeune femme avait alors été retrouvée sans vie à son domicile familial dans la communauté autochtone de Lac-Rapide.

Le suspect a été arrêté seulement en juillet 2017, il était âgé de 16 ans à l'époque c'est pourquoi son identité demeure protégée aujourd'hui.